En exclusivité, les premières photosdu robot - roto néo-zélandais SML

« L’objectif n’est pas de remplacer l’humain, mais de le seconder » explique Chris Hopkins directeur de la société néo-zélandaise Scott Milktech qui travaille sur ce projet de robot - roto depuis cinq ans et prévoit « une mise sur le marché pour bientôt ».
Ce robot SML équipe déjà un roto de 80 postes, pour 900 vaches, à la ferme Rangidata Dairies dans l’Ile du Sud. A raison de 25 kg de lait en deux traites. « Il assure la pose du faisceau. Il ne repère pas les vaches malades et ne réalise aucun lavage. Mais il réduit la pénibilité et le stress »

Pour en savoir plus, lire l'article complet "En exclusivité, les premières photosdu robot - roto néo-zélandais SML", paru dans PLM d'octobre page 38. A retrouver via les archives du PLM numérique (Accès réservé aux abonnés)

Pour vous abonner, cliquez ICI

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois